dimanche 1 mai 2011

la Cité européenne du cinéma de Luc Besson





Un an après les premiers coups de pioche, la Cité européenne du cinéma de Luc Besson commence à attirer le regard. Les neuf studios de tournage sont presque achevés, ainsi que les immeubles de bureaux qui encadrent la nef, et le mur d’enceinte de l’ancienne centrale thermique EDF a disparu rue Ampère, laissant imaginer ce que sera la nouvelle artère menant à ce site, qui doit ouvrir en septembre 2012.


Derrière les hauts murs surmontés de caméras de vidéosurveillance, quelque 300 ouvriers s’activent chaque jour. « Le chantier avance vite et de manière impressionnante, salue Mehdi Aït-Kacimi, directeur du développement de l’école de cinéma Louis-Lumière, qui déménagera de Noisy-le-Grand à Saint-Denis dans un an. Nous avons visité nos futurs locaux il y a une semaine et on commence à bien voir à quoi ils ressembleront. Tout fonctionne à merveille. Nous sommes tous super excités. »

Aucun commentaire: