dimanche 18 janvier 2015

Bougrab, Pelloux, la bonne et moi...........


Bizarre cette histoire  Jeannette Bougrab tu ne trouves pas ?
Pourquoi Patrick Pelloux ne l'a pas nommée "pour le chagrin" lors des obsèques de Charb ? 
Y a t-il dans la famille Charbonnier des histoires  de torchons et de serviettes à ne surtout pas mélanger ?

Pourquoi lui a t-on fermé les portes pour cette touchante cérémonie dédiée à son Amoureux ?

Jeannette Bougrab n'est pas la Femme que je tiendrais copine (comme disent les petits à Toulouse), une vieille rancune de non-réponse à un grave problème de harcèlement (je me battais pour le droit à la différence dans les collèges et les lycées, elle était tout en haut de l’échelle de la HALDE ) ; bref.
Pourtant, il me semble que cette Dame n'a pas bénéficié du réconfort de la République, c'est injuste !



  








Quant à Patrick Pelloux qui pleure et fait pleurer la France entière depuis cette tragédie, je vais relire ce livre que je garde bien au chaud dans ma bibliothèque, acheté  en 2008 par hasard, il était à coté de mon Waza! à  l'Espace Culturel E.Leclerc SAINT JEAN DU FALGAS classé dans le thème  science/médecine.



Aucun commentaire: