vendredi 20 octobre 2017

#VendrediLecture ... jean Genet, jean louis Murat, pop pop pop .



France Inter 16 h 35 : Pop pop pop!

Jean Louis Murat "Mustango".  Je lève le pied de la pédale de ma machine à coudre ... 

♩ Je voulais voir des corsaires
User des espadons
Me baigner nu dans la mer
Changer de religion ♩
Enfin sauter du manège
Chavirer dans la nuit
Voir si je serais le même
Sur la mer en furie...♩

... envie de "reviens y", rester avec Murat  (parce-que), petit tour sur you tube :

"Jean Louis Murat - Polly Jean Muragostang" je clic .

Une voix en fond derrière la guitare , je monte le son et toc je prends ça en plein cœur :

"Je suis né le 19 décembre 1910. Pupille de l’assistance publique, il me fut impossible de connaître autre chose de mon état civil. Quand j’eus 21 ans, j’obtins un acte de naissance. Ma mère s’appelle Gabrielle Genet. Mon père reste inconnu. Je suis venu au monde au 22 de la rue d’Assas. Je savais donc quelque chose sur mon origine, me dis-je, et je me rendis rue d’Assas. Le 22 était occupé par une maternité. On refusa de me renseigner...".


♩Sur les mâts de misaine
Les marins vous diront
Que le galure de la reine
N'existe qu'en chansons
J'avais rêvé de poursuivre...♩

 "...Quand je rencontre dans la lande des fleurs de genêt, j'éprouve a leur égard une sympathie profonde."

jeudi 19 octobre 2017

Narquois, le premier ministre...





, le premier ministre, Édouard Philippe lorsque Ericka Bareigts dénonce le "tour de passe-passe" du gouvernement sur le pouvoir d'achat des personnes en situation de handicap...

dimanche 15 octobre 2017

Une maman en colère contre l'#ANSM et le nouveau levothyrox

Cas particulier du craniopharyngiome:

l'ANSM préconise un dosage de la TSH en cas d'effet indésirable avec la nouvelle formule du Lévothyrox. 

La TSH étant une hormone hypophysaire, son dosage est inutile chez les patients opérés d'un craniopharyngiome. 

Seul compte le dosage de la L-Thyroxine (T4L) pour évaluer l'efficacité du traitement substitutif.

Donc ... 

Si mon fils Valentin et les malades du craniopharyngiome ont envie de rejoindre la liste des patients qui portent plainte, ils ne pourront pas puisqu'il est demandé un résultat d'analyses prouvant le dérèglement du dosage de la TSH ...  

Non seulement ils ne pourront pas mais en plus, il leur est impossible d' envisager un changement de ce nouveau traitement . Ils vont devoir comme le "préconise" L'ANSM  faire fi de leurs étourdissements , de leurs fatigues , de leurs douleurs articulaires et  s'habituer à la nouvelle formule jusqu’à ce que, dans quelques mois, on leurs prescrive une nouvelle formule pour laquelle il faudra tout reprendre à zéro ...